prévention-paris-sportifs
"NE JOUE PLUS SEUL, REJOINS LE CLUB!"

Preview Round 2 – Stanley Cup NHL

Preview Round 2 – Stanley Cup – Au départ c’était 16 équipes qui composaient le Bracket NHL, après un premier tour intense il reste donc 8 équipes, prêtes à en découdre dans ces demies finales de Conférence. Et comme dirait Dénis Brogniart à la fin il n’en restera qu’un!

Notre Tipster 🏒 MhouTips vous propose un tour d’horizon des confrontations de ce deuxième tour de playoffs et décrypte pour vous les quatre confrontations!

Attachez vos ceintures, ça commence dès cette nuit et on devrait vibrer au moins jusque fin mai!!!

Après un premier tour accroché, un deuxième tour historique?

E5B883A6 1309 432A 8A84 E25D0C6A2D81
Lire plus

Pas de répit dans les sports US! Le premier tour s’est achevé il y a quelques heures seulement et déjà ce soir nous auront droit au retour de notre spectacle préféré! Une chose est sure: nous auront droit à de l’intensité et une bataille féroce pour atteindre les finales de conférence ! Lors du premier tour tous les ingrédients étaient au RDV: du suspense, des buts et des come back improbables ! Avec une moyenne de 6.7 buts par match le tour 1 a été le plus riche depuis près de 30 ans! Les équipes qualifiées ont quant à elles inscrit 3.58 buts de moyenne (Ok pas les Flames mais les autres)..

PreviewC’est parti pour cette préview les amis!

Les duels à l’Ouest

🏒Calgary Flames – Edmonton Oilers : la bataille de l’Alberta

Ce match est LA confrontation attendue par tout le peuple de l’Ouest Canadien! Une des plus grandes rivalités de la NHL est donc de retour en Playoffs cette saison. Après avoir animé les séries dans les années 80-90 avec 5 oppositions (les Oilers ont remporté 4 des 5 duels dont trois sont allés au game 7), les deux franchises se retrouvent dès la nuit de mercredi à jeudi.

Lors du premier tour, les deux équipes ont eu besoin de ce fameux et si palpitant match 7 pour se défaire de leurs adversaires respectifs: Edmonton a gagné 2-0 face aux Kings alors que Calgary a eu besoin des prolongations pour se défaire 3-2 des Stars au bout de la nuit grâce à l’intenable Johnny Gaudreau.

Pour cette série de deuxième round nous aurons sur la glace quatre joueurs qui ont dépassé les 100 points lors de la saison régulière: tout d’abord pour les Oilers le meilleur pointeur de la saison régulière Connor McDavid (123 points). Connor réalise un début de playoffs exceptionnel avec 14 points dont il p passes décisives. Il sera à coup sûr un poison pour La Défense des Flames. Son compère allemand Leon Draisaitl n’est pas en reste puisque celui qui a terminé une fois encoure l’année saison régulière à plus de 100 points à gardé le rythme face aux Kings avec 5 buts et 4 assists.

Du côté des Flames on a aussi du répondant du côté du MileStone avec Matt Tkachuk (104 points en saison régulière et déjà 5 face aux Stars) et surtout Johnny Gaudreau. JG13, rendu célèbre par @PronoNRV sur Twitter réalise la meilleure saison de sa carrière avec 115 points! Lors de ses playoffs il a été le héros de tout un peuple inscrivant le but décisif du match 7 dans un angle impossible, portant son total à 8 points dans ce round 1.

Collectivement nous aurons bel et bien une opposition de style dans cette Bataille de l’Alberta. Si la série de Calgary a été une véritable bataille tactique avec des matchs défensifs et pauvres en buts, ceux d’Edmonton ont été au contraire plutôt prolifiques.

il fait dire que si le Goalie des Flames, Markstrom n’a concédé que 14 buts en 7 rencontres avec 94% d’arrêts, les attaquants canadiens n’ont pas été en franche réussite face à Dallas, Oettinger réalisant une belle série avec seulement 15 buts encaissés.

Les Oilers ont quant à eux inscrit 28 buts pour 17 encaissés. Et c’est Evander Kane qui a mené la barque avec 7 réalisations! L’ancien Sharks, qui essaye de se racheter une conduite sera à surveiller.

Les deux équipes se sont rencontrées à 4 reprises dans la saison régulière. Chaque équipe s’est imposée deux fois à domicile. Avec 8.25 buts de moyenne dans ces rencontres, le spectacle devrait être au RDV avec un possible match 7 et un programme de feu!152A74AD E36D 4EA4 85F2 E579AC782440

Perso je vois tout de même une légère supériorité des Flames dans cette confrontation sur le secteur défensif. Le facteur X de la série sera la capacité d’Edmonton à faire la différence devant le filet. Je vais laisser parler le coeur avec une victoire des Oilers en 7.

F598F424 9CD1 4C64 B6B6 38BCBA639431

🏒Colorado Avalanche – Dt Louis Blues: un match pas si déséquilibré

Dans l’autre moitié du tableau de la conférence Ouest, cette opposition entre Saint-Louis et Colorado pourrait sembler déséquilibré sur le papier dans l’avalanche à survoler ce premier tour. Mais voilà, l’opposition offerte dans les Predators de Nashville appelles vraiment été à la hauteur du niveau attendu en playoffs ? Les blues quant à eux ont littéralement fait exploser l’équipe de Minnesota Wild les écartant   de ses playoffs en 6 rencontres.

Effectivement Colorado a rendu une copie parfaite avec un sweep 4-0 face à Nashville incapable ou presque de rivaliser dans la série. Il faut dire que sans leur gardien numéro 1 Juuse Saros absent, les Preds ont encaissé 21 buts en seulement 4 rencontres pour 9 buts inscrits. Il n’en a pas fallu plus à Nathan McKinnon et Gabriel Landeskog (8 buts à eux deux) pour ne pas tomber dans le piège. De son Côté, le défenseur Cale Makar a été une fois de plus a son aise avec 10 points, confirmant son statut de top 3 des défenseurs.

Les Blues quant à eux ont dû batailler un peu plus lors de ce premier tour face à, il faut l’avouer une franchise d’une toute autre envergure. Le Wild, qui avait terminé la saison régulière à la seconde place de la Conférence Ouest n’a finalement jamais réussi à prendre le dessus dans la série. Si ils ont mené 2-1 dans la série après avoir gagné les matchs 2 & 3, ils se sont ensuite effondrés encaissant 5 buts dans les matchs 4 à 6.

Il fait dire que les Blues ont été impressionnants offensivement dans cette série avec un collectif bien rodé et des stars au rendez vous. Ainsi Tarasenko et Perron ont inscrit 5 buts chacun et Jordan Kyrou 3. Mais celui qui a réalisé la Perf de ce premier round est le Goalie Jordan Binnington qui a été très bon sur la série. Avec 1.67 buts alloués en moyenne entre les matchs 4 & 6, il a d’excellentes stats avec 94.32% d’arrêts.‌2E56D3F6 0DB4 465D 8D54 C5518743263E

Cette série de deuxième round sera pour les Blues l’occasion de prendre une revanche sur le voisin du Colorado: la saison passée, lors de playoffs particuliers dans l’ambiance Covid, les deux franchises s’étaient affrontés au premier tour avec une confrontation à sens unique et une victoire des Avs 4-0.

La température sera d’ailleurs donnée dès cette nuit puisque le match 1 débute à 3h30.

787CDE5A D92D 4F7F 915F 47E6CE30585C

Lors de la saison régulière, les deux équipes se sont affrontées à trois reprises. Les trois rencontres, plutôt équilibrées d’ailleurs ont vu l’Avalanche l’emporter deux fois, pour une défaite à domicile.  Les trois rencontres ont produit au minimum 7 buts et, petite info qui peut avoir son important ce, ni McKinnon, ni Rantanen ni Landeskog n’ont marqué lors de ces trois matchs.

La clé de ce match, au delà de la supériorité apparente des Avs pourrait se situer au niveau de la zone de pénalités: Les Blues ont inscrit 8 buts en PowerPlay face au Wild montrant ainsi une belle fluidité en supériorité numérique. Colorado a quant à eux éprouvé des difficultés (toutes relatives) en infériorité avec seulement 76% de pénalités « tuées ».

Pour moi cette série se jouera sur la combinaison de deux facteurs: Binnington et le Powerplay. Je pense que Jordan est un des seuls Goalies à pouvoir enrayer la machine infernale des Avs.

Victoire surprise des Blues en 6 matchs.

761414F0 D873 4547 9671 728B4E081A14

Les Duels à l’Est

🏒Tampa Bay – Florida Panthers: duel 100% Floride 

Après la bataille de l’Alberta à l’Ouest, la Conférence Est nous offre le Sunshine State Rivalry entre les deux franchises Floridiennes. Revanche de la saison passée, qui avait, pour la première confrontation entre les deux équipes en BO7, vu les joueurs de Tampa l’emporte en 6 matchs s’ouvrant la voie royale vers le titre.

Cette saison, les Panthers ont pris une autre dimension, remportant le Trophée du Président qui consacre l’équipe qui a remporté la saison régulière. C’est donc une très belle équipe des Panthers qui se présentera ce soir, dans sa FLA Live Arena pour le match 1 de ce deuxième round.

Lors du tour précédent, comme lors de la saison régulière d’ailleurs les Panthers ont reçu le surnom de Comback Cats (les chats revenants) suite à leurs remontadas impressionnantes. Souvent menés dans leurs rencontres face aux Capitals, ils ont été mené lors de 3 de leurs 4 succès dans le round 1 mais sont revenus de loin, parfois très loin comme ce 0-3 to 5-3 du match 5 qui a d’ailleurs probablement achevé les Caps!

Lors de ce premier tour, Barkov, Giroux et Huberdeau étaient attendus pour mener l’équipe vers les sommets comme ce fut le cas lors de la saison régulière. Mais c’est bel et bien Carter Verhaege qui a été l’homme providentiel de la série avec 6 buts et 6 assists en 6 rencontres. 6.6.6, Carter a été à proprement dit un diable pour La Défense de Washington, offrant presque à lui seul la série à Florida.

29F8502F B7C2 447F 876F 0C4975A12059

C’est ainsi que les Panthers ont passé leur premier tour de playoffs depuis 1996.

Du côté des Bolts ⚡️ le chemin vers un troisième sacré consécutif sera cette année encore plus que les autres semé d’embûches. Déjà au premier tour, Tampa a dû se défaire des Leafs de Toronto. Menés 2-3 dans la série, Tampa S’est sauvé de justesse au match 6 en prolongations avant de faire craquer l’attaque des Maple Leafs au match 7. 
Tampa devra composer au moins pour le premier match sans Brayden Point absent. Le canadien n’avait toutefois pas été flamboyant au premier tour au contraire de Nikita Kucherov, 8 points et qui a été décisif lors du match 6 inscrivant le but égalisateur à 5 vs 3 dans le dernier TT.

39543AB7 E23E 4A60 B2F7 E2A82D17F6FD

Celui qui rêve de lever sa troisième Stanley consécutive sera à pied d’œuvre pour son équipe et sera, avec le gardien russe Vasilevsky la clé du côté des Lightning.

Le premier match se jouera chez les Panthers et, une chose est sure, il faudra aux locaux mieux démarrer leurs rencontres car si Tampa gère quelque chose c’est bel et bien un avantage au tableau d’affichage.

2CA0118C 6711 4FAB A08D 8232278A3FEE

Si les deux Goalies ont fait partie des meilleurs de la saison régulière, ils devront cependant passer en mode playoffs pour permettre à leur équipe de se qualifier. Ça a déjà semblé être le cas de Vasi, à voir si Borbrovski en fera de même.

Du côté des Powerplay, si Tampa a converti 21% de ses occasions face aux Leafs pourtant solides dans ce domaine c’est loin d’être le cas des Panthers, littéralement mangés par Washington avec aucun but inscrit en pourtant 18 situations d’avantage numérique. Il faudra faire bien mieux pour Florida pour remporter cette série.

Les deux équipes se sont rencontrées quatre fois cette saison pour deux victoires chacun (Tampa a gagné un match sur les deux en OT).

Niveau éléments déterminants, je pense que Aaron Ekblad et Jonathan Huberdeau seront les deux élément forts des Cats tandis que du côté de Tampa, la libération pourrait venir, comme lors du match 7 face à Toronto du surprenant Nick Paul, et bien sûr de leur Goalie.

Si Tampa arrive à prendre le dessus défensivement comme ce fut le cas lors des deux derniers matchs du premier tour, ils devraient pouvoir s’imposer en 5 rencontres dans cette série malgré l’absence de Point!

9057C6B9 12C4 46CA BCB4 75A262144C2E

🏒Carolina Hurricanes – New York Rangers: la plus indécise.

Le dernier duel est pour moi le plus indécis. Les deux équipes se sont qualifiées au terme d’un match 7 haletant et d’une série riche en rebondissements.

Dans le match Hurricanes – Boston, c’est Max Domi, auteur d’un doublé dans le match 7 qui a sans doute mis fin à la carrière en playoffs d Pat Bergeron sous le maillot de Boston. Fraîchement arrivé en Caroline, Domina inscrit 7 points en 19 matchs sous son nouveau maillot et est déjà considéré de la famille par les « Caniacs ». Dans une série où chacune des deux franchises a maîtrisé ses rencontres à domicile, les Hurricanes de Rod Brindamour s’en sont sorti avec brio malgré des Goalies blessés.  Impériaux lors des deux premières rencontres (avec une fiche de 10 buts à 3), les Canes se sont montrés plus friables à l’extérieur avec 14 buts encaissés pour seulement 6 inscrits en trois rencontres).

2EAFB852 D682 4D42 A149 32531CDB6F75
 Du côté de New York, après la plus belle saison des Rangers depuis 10 ans, ce sont les Penguins qui les ont poussé au match 7 lors de se premier tour. Il faut dire que la ligne Crosby-Guentzel-Rust a fait énormément de mal aux Rangers lors des 5 premiers matchs, faisant totalement déjoué la première ligne Kreider-Ziba-Vatrano. Spécialement lors des matchs disputés à Pittsburgh puisque les Rangers ont perdu les deux première duels à la PPG Paints encaissant deux fois sept buts et se retrouvant menés 3-1 dans la série.

On pensait alors les Rangers perdus dans ces playoffs. Supérieurs dans de nombreux compartiments de jeu, les Penguins ont alors perdu Syd The Kid lors du match 5, blessé par la charge de Trouba. Ce fait de jeu a permis aux Rangers de faire basculer la série et ainsi s’imposer au terme d’un match 7 complètement fou: menés à 10 minutes du terme, les Rangers ont pu compter sur leur deux tôliers Zibanejad dans un premier temps pour le 3-3 puis Panarin en prolongation qui a libéré les siens.

49DA197F CB38 4C88 99D6 FEF21B6DF5D4

Ce second tour sera explosif entre deux équipes qui se connaissent par cœur puisqu’elles se sont affrontées à quatre reprises cette saison pour trois victoires des Canes. Ce deuxième tour, qui débute à Raleigh donnera t’il raison aux stats?

FA3F57F4 A2CE 407C 9BC5 1A80F0A7EC1D

Cependant, cette saison Chris Kreider a inscrit au moins in buts dans chacun de ses affrontements face à Carolina.

Il sera, avec Mika Zibanejad le deuxième poison pour La Défense des Hurricanes qui aura à mon avis plus de mal à contrôler ces deux feux follets. Igor Shesterkin de son côté semble être passé en mode playoffs.

Pour les joueurs de Carolina, ce sera Anti Raanta qui devrait disputer l’intégralité de la série puisque Andersen est toujours blessé. Avec 92.7% d’arrêts, il devrait tout de même être un rempart de choix. Offensivement, c’est Seb Aho qui, avec ses 5 points pourrait mener les Canes au succès. Avec 40 points en 41 rencontres de playoffs disputés il se positionne en homme providentiel. Assisté de Vincent Trocheck, 7 points face à Boston, le finlandais aura un coéquipier rapide en contre.

BD9ED84B C457 432E B88B C7F2CD59515E

Une chose est sûre c’est l’équipe qui profitera le plus des situations spéciales de Powerplay qui remportera cette bataille. Le cœur dit Rangers.. est ce que la raison dit pareil? Un grand OUI

Victoure de NY en 5.

Qu’avez vous pensé de cet article?
Qu’avez vous pensé de cet article? Et quels sont vos pronos pour ce round 2
Lire plus

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB !

Accès à 100% de nos analyses MULTISPORTS !
"Ne Joue plus Seul, Rejoins le Club!"
SANS ENGAGEMENT !

Analyses MULTISPORTS

Site de Pronostic complet!

Déjà Membre dU Club?

Derniers Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.