prévention-paris-sportifs
"NE JOUE PLUS SEUL, REJOINS LE CLUB!"

Menu

Championnat du Monde 2022 – Formule 1

Pronostic Formule 1 – Championnat du Monde 2022 – H moins quelques heures avant le retour de la Formule 1 et je peux vous dire Méca-Pronos est comme un enfant à Noël !! Après une saison 2021 mémorable et qui restera dans les annales, Max Verstappen auréolé de son titre de champion du Monde 2021 remet en jeu sa couronne et cette année il y a du monde pour la récupéré !!! Méca-Pronos vous à prévu une petite préview rapide de la saison à venir avec au bout ses pronostics afin de vibrer tout au long de l’année. GAZZZZZ 💨💨 

Championnat du Monde 2022, la preview

Présentation des pilotes

Grosses révolution pour les formules 1 2022 qui changent totalement de look et qui seront toutes différentes visuellement les unes des autres. Nouvelles roues, passant de 13 pouces à 18 pouces et doté de flasque afin de permettre d’éviter les perturbations aérodynamique elles seront 6 cm plus haute cette année, de quoi modifié considérablement le look des F1 2022. Enfin le moteur est le seul organe qui n’a pas été touché par la réglementation étant “gelé” jusqu’en 2026, on conserve le V6 Turbo Hybride mais les écuries l’ont retravaillé pour en tirer le meilleur. Cliquez ici pour voir toutes les modifications.

Cette année 10 écuries, 20 pilotes composerons le grille 2022, voici une petite préview de chaque écurie:

Red Bull Racing : 1 Max Verstappen, 11 Sergio Perez

Le n°1 fait son retour en Formule 1, personne depuis 2014 (Sebastian Vettel) n’a apposé le n°1 sur sa monoplace, c’est désormais chose faite pour Max Verstappen le champion du monde en titre qui visera un second sacre consécutif. Bien épauler par Sergio Perez à qui Max doit en partie le titre lors de la dernière course à Abu Dhabi la saison dernière. Cette année La RB18, comme toutes les F1 a totalement été repensée ce qui me fait penser que Red Bull ne sera pas autant dominateur malgré le meilleur temps des derniers essais libre, mais en tout cas Max devrait prendre plus de plaisir à conduire cette année : “Au moins, c’est mieux que l’an dernier, lorsque l’on avait soudainement du sous-virage ou beaucoup de survirage en suivant quelqu’un. C’était incontrôlable. Quand je suis derrière une voiture maintenant, je remarque que je perds en appui mais c’est sur l’avant et l’arrière. Cela rend donc les choses plus prévisibles et gérables pour les pilotes.” 

Mercedes : 44 Lewis Hamilton, 63 George Russell

Retour au source pour la W13 qui retrouve sa livré argentée pour redevenir la flèche d’argent qui a fait les beau jour de la marque Allemande.

Le septuple champion du monde en quête d’un 8è titre afin de détrôner la légende Schumacher au Panthéon de la F1 sera épauler cette année par son compatriote pour une équipe 100% “So British” George Russell, transfuge de Williams Racing. Pour lui aussi ce sera une année particulière puisqu’il pilotera pour la 1è fois (sur une saison complète ndlr) une voiture taillée pour la performance. En 2020, il avait remplacé au pied levé Hamilton atteint du COVID lors du GP de Sakhir à ……. Bahreïn avec + ou – de réussite car le podium était à sa portée si les mécaniciens ne se seraient pas embrouillé dans les pneus lors d’un arrêt au stand. Cette Année Lewis devrait compter sur un lieutenant fiable mais qui voudra quand même prouver qu’il mérite de conduire la flèche d’argent et pour George c’est un rêve d’être le coéquipier de son idole : “C’est un challenge énorme d’être le coéquipier de Lewis, c’est un grand privilège et une grande opportunité. C’était un super héros pour moi, tout le monde a fait allusion à la photo avec Lewis quand j’avais 10 ans, c’est incroyable d’être ce jeune gamin devenu son coéquipier.”

Ferrari : 16 Charles Leclerc, 55 Carlos Sainz Jr

Après 2 années compliquées, la Scuderia cherche un nouveau souffle et l’a peut être retrouvé avec sa F1-75. En effet lors des différents essais hivernaux, Ferrari à truster le haut du tableau grâce notamment à un gros travail sur le moteur qui d’après Mattias Binotto le patron a gagné 25 chevaux par rapport à l’unité 2021 !! De quoi donner toutes les chances à Charles et Carlos de remporter une victoire qui fuit à la Scuderia depuis le 22/09/2019, une éternité pour une écurie de ce standing. Ces chances pour moi Charles et Carlos les auront et Binotto ne s’en cache pas : “Du peu que nous avons vu pendant les essais, et selon les analyses initiales, nous sommes au niveau des autres écuries. En tout cas, ce qui est sûr c’est que nous ne sommes pas derrière. Nous sommes même peut-être un peu devant mais ce n’est pas une conclusion définitive.”

McLaren : 4 Lando Norris, 3 Daniel Ricciardo

Après une année 2021 réussit avec notamment la victoire de Daniel à Monza devant Lando, McLaren semble un peu en retrait au vu des essais hivernaux, mais la MCL 36 ne sera pas à sous estimé quand on connait les qualités de l’écurie britannique et de ses pilotes. Les derniers essais à Bahreïn ont été perturbé par le COVID, en effet Daniel a été tester positif juste avant le début, du coup Lando a dû prendre le volant les 3 jours, mais des soucis de freins l’on contraint à réduire les tours effectués. Mais l’optimisme reste de mise comme le déclare Lando : ” Je suis impatient de poursuivre les progrès que nous avons réalisés ensemble au fil des ans et je suis prêt à démarrer. Les essais de Barcelone et Bahreïn nous ont beaucoup appris sur la voiture, mais nous avons plus à comprendre, même s’il reste encore du travail. (…) J’espère juste que nous pourrons débuter l’année en force.”

Alpine : 14 Fernando Alonso, 31 Esteban Ocon

Coup de tonnerre chez Alpine avec les départs à l’intersaison d’Alain Prost qui était consultant F1 auprès de Renault et très proche des pilotes et de Marcin Budkowski le directeur exécutif de Alpine F1 basé à Enstone. Laurent Rossi le directeur d’Alpine repart avec un nouvel organigramme pour permettre à la nouvelle Alpine A522 de tenir tête aux écuries devant elle et viser clairement le podium constructeur. Pour cela ils ont gardé les mêmes pilotes, Fernando Alonso 40 ans auteur d’un podium en 2021 et le français Esteban Ocon vainqueur en Hongrie après une course pleine de rebondissements. Les 2 pilotes sont très proche au sein de l’équipe et cette parfaite entente pourrait donner lieu à de nouveaux podium voir plus, n’hésitant pas à s’entraider comme le dis Esteban : “On a toujours un feedback très proche lui et moi, demain on partira avec des réglages très similaires, comme c’était le cas l’an dernier. On continue à pousser l’équipe dans le même sens, il n’y a aucun doute, et c’est ce qu’on fait depuis le début de notre collaboration donc c’est important que ça continue.”

Alpha Tauri : 10 Pierre Gasly, 22 Yuki Tsunoda

Confiance maintenu au duo qui malgré des résultats en dent de scie pour Yuki, a trouver en Pierre un leader qui luttait en course sans frémir contre les Ferrari, McLaren et Alpine l’an passé. Cette année Alpha Tauri pourrait viser plus haut, les évolutions apporté à l’AT03 ne peuvent que donner de l’optimisme et voir Pierre lutter avec les tops pilotes à Bahreïn notamment nous donne envie d’en voir plus. “C’était amusant et c’était aussi intéressant de suivre , de voir ce que ça fait et de recueillir des données. Je pense clairement que c’est mieux que l’an dernier, ce qui me rend plutôt optimiste au niveau du spectacle pour cette saison.” a déclarer le tricolore après les 3 jours de roulage à Bahreïn.

Aston Martin Racing : 18 Lance Stroll, 5 Sebastian Vettel

Aston Martin continue le développement de son écurie et cette 2è saison en F1 ne dérogera pas à la règle mais pour autant le duo reconduit en 2022 se veux optimiste quant aux performances de l’AMR22 qui à Bahreïn se retrouvais toute 2 dans le Top 10. De bonne augure pour cette saison 2022 comme l’annonce l’allemand : “J’ai la sensation qu’il y a un groupe compact comprenant plusieurs équipes et que nous sommes au milieu, voire à l’avant je l’espère, et ça pourrait faire une grande différence.”

Williams Racing : 23 Alexander Albon, 6 Nicholas Latifi

La Williams FW44 est très différentes des autres, ses pontons sont quasi inexistants mais les entrées d’air sont plus large que ses concurrents et le travail des ingénieurs pour l’optimisation des flux d’air devrait permettre à Williams d’être plus souvent présent dans le top 12 cette saison. Niveau pilote, Alexander Albon effectue son retour en F1 après son éviction de chez Red Bull en remplacement de Russell parti chez Mercedes. Il sera accompagné de Nicholas Latifi qui est le pourvoyeur de monnaie de chez Williams mais qui pour moi à largement de quoi marquer des points cette année avec sa nouvelle voiture. Le Team Manager Jost Capito lui est plus prudent que moi : L’amélioration de l’équipe sera donc mesurée par rapport aux progrès effectués par rapport à la concurrence au cours de la saison, quelle que soit la position où on commence la saison.”

Alfa Romeo Racing : 77 Valtteri Bottas, 24 Zhou Guanyu 

Nouveau départ pour l’écurie italienne qui s’est séparé des ses 2 pilotes pour recruter l’expérimenté Valtteri Bottas et le rookie Zhou Guanyu qui deviendra pour l’occasion le 1e pilote chinois de l’histoire de la F1. L’Alfa Romeo C42 a comme ses concurrentes profité des nouvelles réglementations pour évoluer et elle sera à surveiller pour les derniers points en course et Valtteri en sera le chef de file. “Ils sont arrivés dans l’équipe avec des mentalités différentes. Je ne dis pas que Valtteri vient chez Alfa pour prouver que tout le monde s’est trompé sur lui, mais je pense qu’il cherche un projet où il peut remplir son rôle de leader de l’équipe” explique Frédéric Vasseur le directeur d’Alfa Romeo.

Haas F1 Team : 20 Kevin Magnussen, 47 Mick Schumacher

Gros changement de dernière minute chez Haas avec l’éviction de Nikita Mazepin ainsi que du principal sponsor russe en raison du conflit. De ce fait Haas a rappelé pour épauler Mick Schumacher, Kevin Magnussen qui fut pilote Haas de 2017 à 2020. La livrée initiale a dû être également modifié suite à l’éviction du sponsor. Sportivement la saison 2022 devrait apporter quelques difficultés, en effet lors des essais la VF-44 a montrée quelques problèmes de fiabilité sur les 2 derniers week-end de test à Barcelone et Bahreïn mais à su montrer également ses performances avec la 1è place de Kevin lors de la 2è journée à Bahreïn devant tout les cadors. Néanmoins, l’optimisme reste de mise chez Haas : En termes de performance, c’est assez difficile à dire parce que nous n’avons pas suffisamment couru, mais je dirais que ça n’a pas l’air mal. Tout d’abord, nous devons terminer la course. Nous avons eu beaucoup de problèmes de fiabilité , donc j’ai un peu peur. Je pense que si nous pouvons terminer la course, nous aurons de la chance. Je suis tout de même optimiste, prudemment optimiste, quant à entrer dans les points et ce serait alors un succès.” Comme le rapporte Guenther Steiner directeur de l’écurie.

Retrouver tout les pilotes ici

Et niveau circuit ?

Niveau circuit, nous avons le droit cette année à 23 courses (22 actuellement en attendant le remplacement de la Russie). Sur les 22 courses prévues actuellement, 17 circuits sont conservés vs 2021. Nous avons le droit au retour de l’Australie, du Canada, du Japon et de Singapour et 1 nouveau circuit va voir le jour à Miami dont le décor ne sera pas étranger aux fans de Dolphins de Miami puisque le circuit aura pour décor le Hard Rock stadium et ses parkings adjacent pour un GP qui s’annonce passionnant et spectaculaire.

Cette saison avec le rajout d’1 GP vs 2021 nous donnera 2 triple header, c’est à dire 3 courses en 3 week-end lors de la 2è partie de saison.

Les courses sprint seront de nouveau de la partie, après des débuts en 2021, la FIA voulait implanter un peu plus ces week-end de course sprint mais a décidé de se raviser en ne proposant que 3 courses sprint (comme en 2021) avec au programme Imola pour le GP d’Emilie Romagne, le Red Bull Ring pour le GP d’Autriche et Interlagos pour le GP du Brésil.

Retrouver le calendrier complet (en attendant le remplacement de la Russie) en cliquant ici

Les favoris du Boss

Retrouvez ici les favoris de votre tipster auto-moto préféré. Ce ne sont que des avis et non des pronostics. Les pronostics seront à la fin de cet article.

Championnat du monde des pilotes

⭐⭐⭐⭐⭐

Hamilton

⭐⭐⭐⭐

Verstappen, Sainz, Leclerc

⭐⭐⭐

Norris, Russell, Perez

⭐⭐

Ocon, Gasly, Alonso, Ricciardo, Vettel, Stroll, Bottas

Tsunoda, Albon, Latifi, Guanyu, Schumacher, Magnussen

 

Championnat du monde constructeur

⭐⭐⭐⭐⭐

Ferrari, Mercedes

⭐⭐⭐⭐

Red Bull

⭐⭐⭐

McLaren, Alpine, Alpha Tauri, Aston Martin

⭐⭐

Aston Martin, Alfa Romeo, Haas

Championnat du monde 2022, nos pronostics

Réservé aux abonnés du Club 🔒
Réservé aux abonnés du Club 🔒Profitez de nos analyses quotidiennement dès maintenant!
Lire plus

DEVENEZ MEMBRE DU CLUB !

Accès à 100% de nos analyses MULTISPORTS !
"Ne Joue plus Seul, Rejoins le Club!"
SANS ENGAGEMENT !

Analyses MULTISPORTS

Site de Pronostic complet!

Déjà Membre dU Club?

Derniers Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.