Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Donnez nous votre Avis!

« C’est quelque chose que je n’avais vraiment jamais vu jusqu’à présent au poste de meneur de jeu », a déclaré Kevin Durant dernièrement après le match qui a opposé son équipe des Warriors, championne NBA en titre aux Sixers de Philadelphie. Qui est donc ce meneur si doué avec le ballon orange dont parle KD ? Quelques indices : il vient du pays des kangourous, il a 21 ans, il mesure 2m08 et est aux commandes de l’équipe sans doute la plus “hype” de la NBA actuellement. Une petite idée ?

Il s’agit de Ben Simmons, jeune meneur rookie des Sixers qui a une nouvelle fois accompli un match qui ne laissera aucun observateur de la NBA indifférent. Philadelphie effectue un bon début de saison NBA et ce joueur Australien n’est évidemment pas étranger à ces débuts prometteurs (9 victoires/7 défaites, 7ème de la conférence Est). Son duo avec Joel Embiid, le pivot Camerounais qui enchaîne les performances de mammouth, est porteur de grands espoirs pour les fans des Sixers qui reprennent goût à voir du spectacle et des victoires après plusieurs saisons de vaches bien maigres (56 victoires sur les 3 dernières saisons). A force de “tanker” (sacrifier plusieurs saisons en terme de résultats afin d’obtenir les meilleurs picks de draft par la suite), les Sixers ont réussi à regrouper plusieurs jeunes joueurs très doués et prometteurs, ce qui devrait leur permettre de redorer le blason de la franchise de Pennsylvanie prochainement. Et de devenir peut être l’équipe “épouvantail” à moyen terme si une alchimie est trouvée entre tous ces jeunes talents. Après 15 matchs joués, tout cela semble très bien lancé.

 

Son style de jeu et ses points forts/faibles

Revenons à ce phénomène de précocité et de talent qu’est Ben Simmons. Sa polyvalence fait qu’il peut occuper de manière quasi indifférente le poste de meneur et celui d’ailier. Depuis quelques matchs, Simmons occupe le poste de meneur de l’équipe, poste dévolu à Markelle Fultz sur les premiers matchs, pick n°1 de la draft de Juin 2017, mais victime d’une blessure à l’épaule qui va le priver de matchs pour plusieurs semaines. Une nouvelle blessure importante qui touche un Sixer, une pièce importante du puzzle et une nouvelle fois le coach Brett Brown qui voit ses plans chamboulés. Il s’adapte en installant donc Simmons au poste de “point guard”. Un meneur atypique remarqué par Durant, doté d’un physique d’ailier (2m08 pour 104kg), mais qui occupe ce poste avec brio. Avec un net avantage de taille sur ses adversaires directs et une bonne vitesse pour son gabarit, il régale déjà Joel Embiid et cie par son jeu rapide et ses choix judicieux. Il dégage déjà une assurance et une maîtrise rare pour un joueur aussi jeune. En terme de percutions, de drive, de handle, de pénétrations, de finition près du cercle, il n’y a rien à dire, il excelle. Il est même capable de faire des skyhook (bras roulés) qui sont assez dingues et indéfendables.

Il est toutefois vraiment perfectible sur son shoot extérieur qu’il faudra qu’il développe un minimum et aussi être capable de proposer un shoot correct à longue distance, donnée indispensable pour un meneur. Ses stats à 3 points sont assez terribles pour le moment : 0/5 pointé à 3 pts en 15 matchs joués (!). Son jeu est fait de pénétrations sous toutes ses formes, il est attiré par le panier de près et goûte peu aux shoots extérieurs. L’élargissement de sa palette passe par une amélioration de ses shoots extérieurs et longue distance  et cela pourra faire de lui un joueur immense et totalement inarrêtable pour ses adversaires.

Malgré ses défauts aux tirs, ses statistiques individuelles sur les 16 premiers matchs de la saison sont déjà excellentes pour un joueur qui débute en NBA : 18 points, 9 rebonds et 8 passes par match avec 2 triple double réalisés.

Ses ambitions avec les Sixers et les Boomers

N°1 de la draft 2016 mais auteur d’une saison vierge de match en raison d’une vilaine fracture au pied en pré-saison, Ben Simmons est considéré comme un rookie cette année. Ses seize premiers matchs remarquables nous feraient oublier qu’il est débutant dans la ligue. Ce joueur est tellement fort qu’il est déjà pressenti pour être élu “rookie de l’année” après un mois de compétition seulement, alors que la concurrence fait rage avec les excellents débuts d’autres joueurs débutants comme Dennis Smith Jr (Dallas), Jason Tatum (Boston), Kyle Kuzma (Lakers), Donovan Mitchell (Utah) ou le Finlandais Lauri Markkanen (Chicago). Si Simmons continue sur sa lancée, il n’y aura aucun débat possible.

Totalement remis de sa blessure, bien en jambes (32 minutes de jeu en moyenne par match), doté d’une grande détermination, Ben Simmons est déjà très ambitieux pour son club avec lequel il ne se fixe pas de limites de progression, ce qui doit faire tout drôle à Philadelphie qui sort de cinq saisons sans participation aux Playoffs NBA. Grande ambition aussi avec les “Boomers”, la sélection Australienne de basket avec laquelle il a l’objectif de participer aux JO de 2020 à Tokyo. Le jeune homme est déterminé à défendre les couleurs de son pays et l’a déjà fait savoir à sa franchise.

La suite de la saison dira si Simmons est capable de poursuivre ce début de saison très réussi sur le plan individuel et entrainer les Sixers dans son sillage en qualifiant pourquoi pas son équipe pour les playoffs NBA. Selon Charles Barkley, la légende de la franchise, les Playoffs tendent les bras aux 76ers… L’avenir nous dira si “Chuck” avait raison et si Durant avait eu le nez fin de s’émerveiller devant le talent du joyau Simmons.

DONNEZ VOTRE AVIS EN COMMENTAIRE

avatar
1 Commentaire auteur
Eowir55 Commentaire récent de l'Auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Eowir55
Membre
Eowir55

merci

REJOINS DES CENTAINES DE PARIEURS SUR LE CLUB!

  • Les meilleures confiances chaque jour!
  • Chat de Discussion entre abonnés
  • Live Bet Quotidien
  • Pronostics Multisports (Football, NBA, Tennis, Rugby, Formule 1, Cyclisme et bien d'autres sports encore!)
  • Concours de Pronostic (400€ à Gagner/Mois)
  • Notifications Pronostic sur votre Téléphone!
  • Service Mail automatique pour chaque Pronostic!
  • Une équipe sérieuse et à l'écoute de ses abonnés
  • Plus de 15 ans d'expérience dans les paris sportifs.
  • Une structure en place depuis 3 ans déjà !
  • Service Client 7/7 !

Tipster Paris Sportifs

Le Club Parieur est une plateforme de Conseils en Paris Sportifs. Nous fournissons à nos abonnés toute notre expérience dans le domaine des paris sportifs. L’espace Privé vous donne accès à nos pronostics Multisports (Football, NBA, Tennis, Hockey, Rugby, Badminton, Etc…)

non porta. luctus id risus. Praesent efficitur. Sed libero. eget